26/08/2010

Une dent contre la cliente

Le dentiste, c'est rarement une partie de plaisir. En sortant de chez lui mardi, la gencive en compote, Martine file au bistrot. Pour se retaper, rien de tel qu'un petit noir bien tassé siroté devant sa Julie. On est tous d'accord.

Martine vise un bar des Glacis-de-Rive. Pas question en effet de remettre les pieds dans le troquet où le garçon l'avait malmenée, sous prétexte qu'elle cachait Le Matin sous la Tribune . «Pas le droit de lire deux journaux à la fois!» il avait craché, avant de lui arracher des mains son journal préféré.

Elle entre donc dans le bar en lançant quelque chose comme «ponchour». Satanée gencive... Pas de réponse. Ici, c'est la soupe à la grimace. Elles ont aussi fait un tour chez le dentiste, les serveuses? Avant de s'asseoir, Martine prend un croissant sur une table à l'aide d'une petite serviette. Sacrilège! La cliente se fait sommer par une employée de le poser illico dans une assiette. «Chez nous, pas de miettes par terre», annonce la responsable des lieux. Qui ajoute: «Et puis vous n'avez pas dit bonjour.» Ambiance!

Martine consomme alors en vitesse, paie la donneuse de leçons et s'en va. Non sans avoir laissé un franc de pourboire. Ce qui est cher payé pour l'accueil. Et là, stupeur. Le temps de faire quelques pas dehors, voilà que deux furies la prennent en chasse et la houspillent pour qu'elle règle son dû. Pauvres employées. Elles n'avaient pas compris que c'était leur bonne-main. Le client n'est plus roi, résume Martine. C'est pas une raison d'avoir une dent contre lui...

12:11 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Et après, ca pleurniche que les temps sont durs, que c'est de plus en plus dur de faire tourner leur restos/bistroquets, que les gens ne viennent plus ou consomment de moins en moins... Pfff je vous jure!

Écrit par : mouais | 26/08/2010

Les commentaires sont fermés.