02/09/2010

La déchetterie, un coin de paradis

Mon œil m'a dit qu'il se passe de drôles de choses à la déchetterie de Cologny. Oh, rien de répréhensible, bien entendu. Juste amusant!

Depuis son poste d'observation, mon œil suit l'action qui se déroule devant le container à verre où échouent les bouteilles sirotées par les Colognotes. Enfin, quand je dis «mon» œil, c'est façon de voir! L'organe appartient en fait à un grand arpenteur de Genève qui sait, à merveille, capter les scènes de la vie quotidienne. Il se plaît à me les glisser parfois à l'oreille pour que je vous les raconte. Une vraie chaîne d'infos!

Or, il observe un homme, très propre sur lui, qui se livre à un étrange cérémonial. Ce personnage plonge son bras dans les entrailles de la caisse, fourrage dans le tas puis extirpe une bouteille intacte. Une fois l'objet du désir lové entre ses mains, il scrute sa partie centrale. Fait alors son choix: oui je prends, non je rejette. Et il recommence.

Mon œil se gratte la tête. Ça rime à quoi, tout ça? Eurêka, mais c'est bien sûr! Pour un collectionneur d'étiquettes de vin, car c'en est un, à l'évidence, la déchetterie de Cologny, c'est le paradis! La meilleure adresse qui soit pour trouver les cadavres de crus très selects. Il y a bien plus de chances de dénicher ici une bouteille de Château d'Yquem, de Lafite Rothschild ou de Romanée-conti que dans le container de la Navigation. Et tant pis si le nectar est bu depuis belle lurette. L'étiquette, c'est pour la vie. Allez, santé, mon œil, et conservation!

10:25 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Finement observé. J'en connais et j'en suis. Et le château d'Aigle rénové et son musée restauré accueillent jusqu'à fin octobre l'exposition concours du 30ème anniversaire de la Confrérie romande de l'Etiquette (confrerie-etiquette.ch) et ses 16 exposants sur les thèmes les plus variés. Grandvaux, village de l'étiquette vivra son Festival de l'étiquette le week-wnd du 11 et 12 septembre et accueille aussi des collectionneurs (avec échange prévus tout le samedi). A bon entendeur...
JW

Écrit par : WILDI | 02/09/2010

voici un site qui vous en dira longuement sur ce qui se passe réellement dans notre déchetterie ,le site sympathiquementvotre@hotmail.com,là vous allez rire sûr,ici nous avons un endroit désopillant faisant le beurre de nos autorités car chaque contrevenant est automatiquemen dénoncé à coup d'amende de passé 100 frs

Écrit par : lovsmeralda | 02/09/2010

Moi j'opterais pour une explication plus prosaïque. Il va tout simplement remplir ses bouteilles de Petrus et Romanée-Conti récupérées, avec le premier vin de table venu. Puis les reboucher. Et les servir à ses hôtes. A qui il suffira de voir l'étiquette pour se pâmer d'extase en absorbant le divin liquide !

Écrit par : Punica Fides | 07/09/2010

Les commentaires sont fermés.