10/09/2010

Les éléphants privés d'apéro

Vous l'espériez encore? Eh bien, c'est raté. La traditionnelle parade des éléphants dans les rues de Genève n'aura pas lieu cette année. La faute à Sabu !

Ce nom vous dit quelque chose? Cette demoiselle éléphant a fait les très gros titres des journaux au début de juin. Faut dire que c'est énorme, un pachyderme qui se fait la belle dans les rues de Zurich! Voulait-elle épater ses trois copines de tournée ou monter aux Knie qu'elle faisait ce qu'elle voulait? On n'en sait trop rien.

Toujours est-il que des passants médusés l'ont vue quitter le cirque, qui pliait alors bagage. Cap sur le lac, plouf dans l'eau. Puis elle a gagné la ville, avec les gens du cirque et la police aux fesses. Mais on n'arrête pas un éléphant en pleine virée.

Sabu a suivi sans aucune hésitation l'itinéraire de «l'apéro des éléphants» de Zurich: Bahnhofstrasse, Paradeplatz, elle a tout fait tout juste. Elle s'est même assise à la Lowenplatz, en attendant qu'on la serve. Y a rien à manger? Elle est sagement rentrée à l'écurie, sans faire de casse.

Mais la belle a pris goût à l'aventure. Deux jours plus tard, à Wettingen, elle remettait ça. Ni une ni deux, les deux Franco Knie l'ont renvoyée à Rapperswil. Elle y restera le temps de rentrer dans le rang, sous l'autorité naturelle de la vieille Patma .

Le cirque a décidé de laisser les trois copines trouver un nouvel équilibre entre elles. Dehli , Ceylon et Ma Palaj sont donc privées d'apéro en ville jusqu'à la fin de la tournée. Mais elles ne voient pas rouge pour autant: elles adorent déjà le gorrh de Plainpalais.

10:27 Publié dans animaux | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Chers amis,

La planète doit beaucoup aux éléphants, si vous saviez... je les aimes tant, ils sont pour beaucoup dans la construction des pyramides d'Egypte, où ils ont été utilisés pour traîner les grosses pierres et avec leur déjections ils sèment les arbres dans les forêts où ils se trouvent. Ils sont très intelligents et lorsque le temps me le permet, je suis très heureuse d'aller les voir dans le zoo du cirque knie.
Alors bonjour aux éléphants qui sont à nouveau parmi nous ces jours cis.
Esmé

Écrit par : Esméralda | 18/09/2010

Les commentaires sont fermés.