11/09/2010

Les courriers en poste restante

Aujourd'hui, je fais la factrice! L'encre bleue sur les boîtes aux lettres qui valsent m'a valu de nombreux messages des Charmilles. En gros, chacun cherche encore sa caisse jaune, partie sans laisser d'adresse. Est-ce à dire que la Poste a mal communiqué dans ce quartier?

Pas grave, je fais la tournée pour vous: les deux boîtes des rues de la Dôle et Charles-Giron ont donc disparu. Paix à leur âme. Il faudra dorénavant faire le crochet par le 34, rue Daubin et le 20, rue Lamartine pour confier vos lettres au Géant jaune. L'office postal? Rassurez-vous, il n'a pas quitté la rue des Charmilles!

Dans ma sacoche, il y a encore cet appel en attente. Louis aimerait dire merci à deux dames, mais ne sait pas à qui s'adresser. Au secours! Le samedi d'avant la rentrée, son épouse de 82 ans tombe, rue de Montchoisy, et se fracture le bassin. Avec gentillesse, deux passantes l'aident et la réconfortent avant l'arrivée de l'ambulance. Tout chamboulé, Louis a oublié de prendre le nom de ces dames. Il se souvient juste que l'une vient de Neuchâtel et que l'autre habite au Grand-Lancy. Si vous vous reconnaissez, faites-moi signe, et je transmettrai.

Une lectrice me dit avoir trouvé un doudou-lapin aux Bastions, pattes vertes et salopette rouge. Je livre à l'attention de quel petit?

Enfin, Danielle recherche toujours son chat noir de 15 ans, Maori , disparu du côté Pâquis-Sécheron. C'est qu'elle y tient, à son matou! Elle placarde des avis de recherche partout. Las, Maori se fait désirer. Vous savez où il se cache? L'adresse aussi? J'en connais une qui serait aux anges si la factrice réussissait cette livraison.

12:15 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.