23/09/2010

Le funambule se lance à l'hôpital

Knie vient de partir, mais le cirque demeure. Vous êtes au courant que Genève est capitale du Monde du cirque 2010, j'espère?

Si vous ne le saviez pas, il n'est pas encore trop tard pour en profiter. Car l'attraction à ne pas rater, celle qui filera les grands frissons, aura bientôt lieu. Sortez vos agendas et cochez mercredi 22 septembre, à 18h. Pas de monnaie à prévoir pour l'occasion, le spectacle est gratuit. Là, c'est noté...

Si le temps n'est pas au vent, un funambule passera à l'action. Gonzalo Concha marchera sur un câble tendu à 36 mètres du sol au-dessus de la rotonde et entre deux bâtiments de l'hôpital. Il faut bien compter 104 mètres de traversée dans le vide, sans filet de protection.

Les mauvaises langues diront que le Chilien a bien choisi l'endroit, en cas de pépin... N'importe quoi! Ce spectacle, organisé en partenariat aves les HUG, veut plutôt faire le lien entre les donneurs de sang et les malades qui profitent de ce geste généreux.

D'ailleurs, si vous avez un peu de temps à offrir (en plus de votre sang, qui sait?), les organisateurs cherchent encore des volontaires. Un tout en biceps pour aider au montage du dispositif lundi. Plus 22 petites mains de 17 ans au moins pour tenir mercredi les cavalettis, ces cordes qui assurent la stabilité du câble. Plus une poignée d'adultes pour contenir les spectateurs au parc des Chaumettes. En cas de météo tempétueuse, la prestation du funambule, accompagnée du "Spécial quartet" de Béatrice  Graf, est repoussée au jeudi 23, même lieu, même heure. Les bénévoles peuvent s'inscrire à l'adresse volunteer@mondeducirque.ch

10:52 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Euh, c'est génial comme info, mais étant donné qu'elle a été publiée le 23 Sept. à 10h52, elle n'est plus très utile... Et oui, je visite le site tous les jours et ça n'était pas là hier...

Écrit par : Muss | 23/09/2010

Y aura-t-il d'autres spectacles ?

Écrit par : mutuelle | 05/10/2010

Les commentaires sont fermés.