09/10/2010

Perturbations en vue à Genève

Vous voulez rire? Il paraît que dès lundi, ça va être encore pire qu'aujourd'hui, sur le front de la circulation. Profitez de ce week-end pour vous faire du bien. Soyez zen, à titre préventif. Car la semaine qui s'annonce risque de mettre vos nerfs à rude épreuve, si vous devez traverser la ville.

L'avancée du chantier du tram Cornavin-Onex-Bernex va engendrer, nous dit-on, quelques perturbations. Où ça? Existerait-t-il encore un lieu préservé à Genève? Une rue qui ne soit pas éventrée pour un tram, du gaz ou de la fibre optique?

On croyait avoir atteint le sommet, dans le genre crise du trafic. Mais on peut faire mieux, ou du moins varier les plaisirs. Dès lundi, les feux de signalisation seront éteints pour la bonne cause du tram à deux carrefours stratégiques: vers la place des Vingt-Deux-Cantons, pas loin de la gare, et dans le secteur de la route des Jeunes.

Plus de feux, et pas de gendarmes sans doute pour régler la circulation. Ce sera la jungle urbaine dans toute sa splendeur. Prudence! Car plus loin, une autre gâterie est prévue dans la nuit de lundi à mardi. Il y aura basculement du trafic sur les ponts de l'Ile.

Tout ceci, on le sait bien, vise à améliorer la circulation en ville. Mais en attendant, tout le monde en a marre, et ça se sent. Que faire?

Se jeter à l'eau, pardi! Se rendre à la nage au boulot pour éviter les flots d'autos, scooters et autres engins qui pétaradent et bouchonnent.

Les voies lacustre et fluviale présentent tous les avantages par rapport aux voies terrestres. Elles sont silencieuses, larges et peu fréquentées. Sans oublier que l'eau fraîche, ça calme les nerfs! Ça vaut bien toutes les thérapies...

19:24 Publié dans circulation | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.