25/10/2010

La bague bleue des célibataires

La bande bleue m'a mis la puce à l'oreille, au rayon des petites annonces de la Migros. Vous savez, ce panneau où figurent, sur des cartes souvent écrites à la main, les demandes d'heures de ménage ou les offres de cours d'informatique.

Eh bien samedi matin, j'y ai trouvé ce billet intriguant, tapé à la machine serré serré et surmonté de la bande bleue. Avec un O noir au beau milieu. C'est quoi, cette plaisanterie? A y regarder de plus près, c'est une bague à découper. L'alliance des célibataires!

Si vous êtes seul(e) et que vous cherchez l'âme sœur, ce truc simple et gratuit devrait faciliter les rencontres réelles. C'est du moins le but recherché. Il vous suffit de découper ce ruban et de le scotcher autour de votre auriculaire droit. Pour info, c'est le petit doigt. Ou le glinglin, en patois genevois.

Muni de ce signe discret, vous allez alors dans tous les lieux où l'on croise du monde, en espérant repérer une personne avec une marque semblable. Libre à vous de montrer ou non votre glinglin enrobé de bleu. De faire connaissance et plus si entente.

Cette initiative rassembleuse, qui vient d'être lancée à Genève, s'adresse à des célibataires majeurs. Des jeunes comme des vieux. Pas de honte à afficher en public que l'on en a marre d'être seul! Et puis, cela ne coûte rien d'essayer. Au cas où ce petit coup de main vous a réussi, vous me faites signe!

10:15 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.