13/11/2010

Pluie et compagnie

Novembre pluvieux, ça rend grincheux. Jeudi, après une trop longue journée de travail, Frédéric prend le bus 3 en ville, direction Champel. Dehors, il pleut des cordes. Dedans, ça sent le mouillé. Soudain, une annonce au micro, en même temps qu'un coup de frein. Les passagers sont priés de descendre, le véhicule n'ira pas plus loin «en raison de retards».

Les portes s'ouvrent à 100 mètres de l'arrêt Athénée. Pas même devant l'abribus. Or, il pleut dru. Délicat, le conducteur. «Faut aller dans le suivant, il est juste derrière.» Juste derrière? Tu parles! Le temps de prendre la douche pour gagner l'abri de fortune, les passagers ont encore poireauté un bon quart d'heure. En maugréant ferme sur les TPG et leurs retards à ricochet.

C'est peut-être dans le bus 1 qu'elle a perdu son sac, Marie-Jeanne. A moins que ce ne soit sur un banc de la place de la Navigation. Mais au secours, qu'on lui rende son bien, à notre vendeuse de roses préférée! A 90 ans, celle qui doit continuer à gagner des sous les a perdus. Car dans son cornet à trente centimes, elle avait caché une sacoche en bandoulière et une poche rouge. Avec deux billets de vingt francs et de la monnaie. Soit un peu plus de 57 francs.

«Maintenant, je n'ai plus rien», se désole ce petit bout de femme, que tout le monde connaissait et saluait à la gare. «J'en ai un urgent besoin», dit cette vendeuse qui ne voit plus très clair et n'entend plus très bien.

Alors si vous avez trouvé le trésor de Marie-Jeanne, apportez-le au magasin à l'entrée de la gare, le Upper Crust. Ils connaissent bien la dame et sont au courant. Autrement, déposez-le à la réception de la Julie. On fera suivre.

17:24 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Je suis toujours étonné de voir nos autorités s'occuper de scolariser les petit roms qui trainent en ville, mais ne rien faire pour une nonagénaire qui n'arrive pas à joindre les deux bouts.

Il est beau l'état social !

Écrit par : JJ | 15/11/2010

Les commentaires sont fermés.