07/12/2010

Une pluie de thunes

La trieuse a trié. Les neuf kilos et demi de monnaie boulottés par Jules et Julot à la Course de l'Escalade viennent d'être recrachés par la machine, alignés couverts. Le compteur affiche 2081 fr. 85. A quoi s'ajoutent les 880 francs de billets et les euros glissés dans le bidon des cochons. La récolte d'un jour se monte ainsi à 3026 fr. 85. Vous avez fait très fort, c'est top! Je crois bien qu'on n'a pas encore fait mieux.

Merci à tous ceux qui ont rendu la chose possible, en retroussant leurs manches samedi pour servir la soupe aux Bastions, tandis que les tirelires circulaient.

C'est le moment de commencer à remercier toutes celles et ceux qui alimentent Jules par voie postale (CCP 17-59779-1). Mais comment pratiquer quand il y en a tant? Dire que tout ce qui vient du cœur est bon à prendre? Ça tombe sous le sens! Que les montants, petits ou grands, sont tous les bienvenus? C'est d'une platitude, ma chère...

Alors tant pis pour la forme, vive le fond. Merci à tous! Aux membres de l'atelier d'architecture Eric Dunant pour leur constance dans le geste qui fait du bien; à Pierre Henri, de Vésenaz; Fernand, de Confignon; Monique, de Genève; Andreas et Sylviane, de Bellevue; Marc, de Genève; Renée, d'Onex. Et puis à Annette et aux élèves de l'Atelier Decoran, à Vésenaz, qui ont fait une sacrée fleur à Jules. Et à tous les autres.

A ce jour, la Thune du Cœur affiche 9788 francs. Il y a encore à faire, si l'on regarde les montants de l'an dernier. La crise est passée par là. Mais c'est justement pour cette raison qu'il faut collecter des fonds pour venir en aide aux plus démunis d'ici! Qu'il pleuve des thunes, au lieu de toute cette flotte!

10:13 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.