13/01/2011

Patience, qu'ils disent!

Compréhension et patience! Ces vertus, on le sait, ne sont pas le fort des Genevois. Pourtant, la direction du chantier du tram Cornavin-Onex-Bernex n'a pas trouvé meilleur remède à proposer aux usagers de la route pour leur éviter la crise de nerfs.

Dans son petit communiqué publié dans la FAO, elle les remercie d'avance de bien vouloir développer cette zen attitude pour les temps à venir. Pendant cinq mois, pour commencer. Puis pour le reste de l'année 2011. Vous voilà donc avertis.

Car c'est aujourd'hui que le feu est mis aux poudres, du côté de l'Arquebuse. Ça n'a l'air de rien, vu de loin, un bout de rue qui se ferme à la circulation. Mais là, ce sera vraiment rock and roll. Et pas seulement dans le secteur Georges-Favon/Coulouvrenière. Les perturbations vont ricocher en ondes bouchonnantes jusqu'à Cornavin et Plainpalais, causer des inversions de sens de circulation, fermer un bout de quai. Bref, le chenil complet.

Le piquant, c'est qu'il n'y a rien de nouveau sous le soleil. Dans un courrier que m'a envoyé un homme ayant le sens des archives parlantes, une image. «Genève, ville ouverte», tel est le titre de ce dessin de presse signé Leffel et paru dans le journal Construire. On y voit la ville transformée en gruyère et hérissée de panneaux de chantier. Un couple d'Américains, le plan de Genève à la main, demande sa route à un ouvrier dont la tête sort d'un trou: - «Please! pour visiter your city?...» - «Prenez l'hélicoptère!"

Le dessin date du 9 juin 1971! Compréhension et patience...

08:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.