05/04/2011

Sourd, vraiment?

Crier à tue-tête dans les oreilles des gens, ça ne se fait pas. Même pour vérifier s'ils sont aussi sourds qu'ils le prétendent. Pour lever le doute, il faut parfois se débrouiller autrement.

Depuis plusieurs jours, des jeunes s'installent devant la Migros ou la Poste du Grand-Lancy et disent œuvrer pour l'«Association des sourds et malentendants International». Ils demandent à leur manière de l'argent et récoltent sur une liste les coordonnées des gentils donateurs.

Ce qui a mis la puce à l'oreille de Kristine, c'est que ces grands ados ne semblent pas savoir lire sur les lèvres ni maîtriser la langue des signes. Elle a donc pris contact avec la très officielle Fédération suisse des Sourds SGB-FSS, basée à Lausanne.

La réponse à ses questions n'a pas tardé: «Nous vous informons que ces personnes ne font en aucun cas partie de notre Fédération suisse des Sourds. Ces personnes utilisent la Fédération à des fins malhonnêtes.»

Dans ce cas, ne jamais livrer votre nom et votre adresse, c'est la porte ouverte à toutes sortes d'ennuis. Mais donner des sous à ces vrais ou faux sourds, pourquoi pas, si vous en avez les moyens. Parce que les temps sont vraiment durs pour certains.

Après l'opération «nettoyage de printemps» entreprise par les autorités genevoises, il y avait, samedi soir, des personnes qui se préparaient à dormir en se glissant sous un arbre collé tout contre l'église de la place du Cirque. A quelques pas de là, des gens mangeaient encore sur une terrasse.

Un tel contraste, ça fait vraiment mal au cœur.

08:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.