13/04/2011

Du retard? Tais-toi!

Parfois, il vaudrait mieux se taire. Mais on ne se refait pas, n'est-ce pas?

Comme tous les matins, Léa prend le train à Bellegarde pour aller travailler à Genève. Elle pourrait faire comme tant d'autres, prendre sa petite voiture pour se déplacer plus à sa guise. Mais non, elle adapte ses horaires à ceux de la SNCF, pour ne pas en rajouter une couche.

Elle grimpe donc dans le train du matin. Et le cirque recommence, comme bien trop souvent sur cette ligne. Des policiers débarquent pour vérifier les papiers des passagers. Oh, pas de tous. L'opération se fait à la tête du client. Mieux vaut alors être passe-partout ou transparent. Car ces contrôles prennent vite du temps. Et le train ne bouge pas tant que ce n'est pas terminé.

Et voilà que l'agent avise le Japonais assis à côté de Léa. Lui, évidemment, il n'y comprend rien. Farfouille dans ses documents. Les secondes, les minutes filent. Il y a d'autres Japonais dans les compartiments voisins. D'ici à ce qu'il vérifie leurs papiers, c'est sûr, elle sera en retard au turbin.

La jeune femme sent la moutarde lui monter au nez. C'est pourtant avec un sourire charmeur, et sans agressivité aucune, qu'elle lâche un «Excusez-moi, vous ne pourriez pas plutôt contrôler les gens sur le quai, avant que le train arrive?» Fatale erreur!

Car l'homme qui incarne l'autorité se venge aussitôt. Dehors, vous! Léa ramasse ses affaires et redescend sur terre. Là, elle doit présenter sa pièce d'identité. C'est petit, non?

Parce que pendant ce temps, son train est parti. Avec les Japonais à bord. Le train suivant? Une heure d'attente! Ça l'a mis furax, et c'est peu dire!

08:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

C'est malheureusement la triste réalité. Combien de personnes frustrées se permettent sous le couvert de l'uniforme de se comporter comme des imbéciles ? Les professions concernées sont nombreuses. Lamentable mais réel.

Écrit par : Raslebol | 13/04/2011

Les commentaires sont fermés.