14/04/2011

Economies en vue

On sonne à la porte un matin. Bizarre! Robert n'attend personne, et les coups de sonnette à l'improviste sont plutôt rares, avec le digicode à l'entrée de l'immeuble. Il ouvre.

«Do you speak English?» demande le bonhomme qui lui fait face. Là, c'est un peu fort de café, se dit celui qui émerge. Ils démarchent en anglais, maintenant? Il est prêt à envoyer le visiteur sur les roses, mais se ravise. Car son interlocuteur est en tenue de travail, avec un badge bien en vue. «Electricity», il dit.

L'employé demande s'il y a dans cet appartement un souci avec les lampes fixées dans l'armoire à glace de la salle de bains. Ah, c'est donc ça! Le locataire se radoucit et engage la conversation. «Vous venez d'où?» «De Romanshorn» répond l'employé, en anglais dans le texte. Ça tombe bien, Robert parle le suisse allemand couramment!

Ces messieurs babillent la moindre. Le Thurgovien raconte au Genevois qu'il travaille pour entreprise spécialisée dans le «spiegelschränke», qu'il est arrivé la veille à Genève et repartira dans l'après-midi, une fois son boulot terminé. Très bien. Ça crée des liens entre Confédérés.

Mais à l'heure où l'on parle d'économies en tous genres, est-ce bien utile de faire quatre heures de route dans un sens, et autant dans l'autre, pour visser des ampoules? N'y a-t-il personne qui soit capable de le faire, dans un rayon de dix kilomètres autour de la Servette?

L'immeuble appartient à une Fondation de droit public, gérée par des représentants des partis politiques du cru. Il aurait été plus malin de faire travailler sur ce coup une entreprise genevoise. Ou je me trompe?

08:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Mais c'est normal ........ A Genève aucun électricien malheureusement au chômage n'est capable d'occuper un tel poste pendant quelques heures.Et naturellement personne n'a le courage de relever ces incohérences sauf Julie. Mais pas de panique, "tout va s'arranger"

Écrit par : Raslebol | 14/04/2011

Les commentaires sont fermés.