04/05/2011

Mille oiseaux pour guérir

Une actualité chasse toujours l'autre. Les terribles images de la catastrophe de Fukushima ont ainsi été remplacées par d'autres scènes de désolation. Pourtant, au Japon, les sinistrés n'en finissent pas de compter leurs morts. Tout reste encore à faire.

Le 11 mars dernier, Sanae rendait visite à ses parents, à Tokyo, quand la terre a tremblé. De retour chez elle, à Dardagny, elle a voulu apporter sa pierre à la reconstruction de son pays. Loin des yeux, mais près du cœur...

Elle s'est alors mise à plier des carrés de papier pour en faire des oiseaux! Au Japon, il est une tradition qui veut que l'on confectionne 1000 grues en origami pour guérir d'une longue maladie. Avec les effets de la radioactivité, il faudrait peut-être revoir ce chiffre à la hausse, pour panser au mieux les maux de la région. Mais 1000 pliages, c'est déjà un sacré boulot.

Avec l'aide de ses proches, Sanae a donc réalisé ces origamis qui seront vendus dix francs pièce. L'argent ainsi collecté sera versé à l'association «Ashinaga», qui a le projet de construire une «Rainbow House» pour accueillir les orphelins du tsunami.

Si vous êtes intéressés par cette action, rendez-vous samedi prochain à la salle polyvalente de Dardagny (11 h à 18 h) où la RTSR enregistre son émission «Mon village a du talent». Sanae y tiendra un stand  où elle fera une démonstration d'origami. Les visiteurs pourront tester cette pratique et sponsoriser l'envol de chaque «tsuru» porteur d'espoir.

08:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.