06/06/2011

Courtoisie et solidarité

Monique le dit tout de go: c'est une belle histoire que voilà. Un jour de mai, lorsqu'elle fait ses courses à la Coop Florissant, elle se fait bousculer par un chariot rempli de marchandises. Et paf, une grosse tache vient salir ses jeans tout propres.

Un employé bien emprunté  accompagne Monique chez le gérant. Qui assure. Le responsable présente ses excuses à l'éclaboussée et demande qu'elle lui adresse la facture du teinturier. La dame est ravie. Mais elle n'entend pas abuser de la situation.

Arrivée chez elle, un coup de détachant, une petite lessive et hop, plus de tache. Encore mieux que la pub à la télé! Monique signale l'arrangement au gérant, décidément très classe. Que fait-il? Il lui offre un très beau bouquet de pivoines, en réitérant ses excuses. «Je vous signale que j'ai 81 ans et que ce geste me touche particulièrement» écrit Monique. «Car la courtoisie envers les personnes âgées est plutôt rare...»

La solidarité envers les plus démunis se porte toujours aussi bien, tant que des personnes de bonne volonté se mobilisent. On me signale ainsi que le Marché aux Puces de Bonvent, qui s'est déroulé le samedi 28 mai, a fait un carton.

Depuis quinze ans, les bénéfices de cette manifestation originale sont intégralement versés à l'association Carrefour-Rue. Cette année, les ventes réalisées sur les nombreux stands de brocante ou de pâtisserie et lors des enchères ont permis de récolter près de 12 000 francs!

Un grand merci à toutes celles et ceux qui ont mis la main à la pâte pour faire de cette journée une réussite.

08:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Très belle note, Julie, qui charme par sa fraîcheur, sa classe et la confirmation qu'au milieu du brouhaha de l'actualité, l'élégance du geste existe.
Merci de cet instant de charme et de ravissement

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 06/06/2011

Les commentaires sont fermés.