28/02/2012

Cabanes en danger

Les gardes de l'environnement sont arrivés jeudi matin dans le Mandement. Pour nettoyer d'anciens parcs à vaches, mais aussi pour partir en chasse contre les cabanes nichées dans les forêts. Vous savez, ces constructions que les gosses font depuis toujours pour s'isoler du monde et le réinventer.

A la vue de ces hommes partis pour défaire le terrain de jeux de ses enfants, un habitant de la région a sérieusement piqué la mouche. On peut le comprendre. Les employés de l'Etat de Genève n'ont donc rien de mieux ou de plus urgent à faire?

Il y a une quinzaine d'années déjà, il était question de démolir ces cabanes parce qu'elles perturbaient le gibier. Aujourd'hui, il faudrait les enlever parce qu'elles gênent les arbres.

Mais où va-t-on, si les enfants ne peuvent plus jouer dans les bois? L'Etat préfère peut-être que ces gosses s'amusent devant un ordinateur ou qu'ils descendent faire les zouaves en ville? fulmine ce père de famille.

Non! Au Département de l'intérieur et de la mobilité, le responsable des gardes précise que ne sont enlevées que des cahutes faites avec des apports extérieurs à la forêt. Comme des portes, du plastique ou du métal.<

Les abris dans les arbres construits avec des branchages, sans clou et dans le respect de la nature, devraient rester en place. Les gamins pourront donc continuer à s'amuser simplement. Ouf!

Autrement, je lui aurais rappelé, au chef, le livre "Explore la forêt genevoise!" publié par son département à l'intention des 8-12 ans. Il est question de jeux et d'expériences à faire pour s'amuser dans les bois. De cabanes aussi?

08:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Laisse tomber, Julie. Au Département de l'intérieur et de la mobilité, on a la plus belle brochette d'ahuris qui puisse exister.
Ces gens-là n'ont pas eu de jeunesse : elle s'est passée devant la nintendo ou la game-boy.
Les cabanes, c'est pas leur truc.

Écrit par : Armein | 28/02/2012

Les commentaires sont fermés.