18/09/2012

Le coût des coffres

«Le citron que l’on presse sans cesse n’aura bientôt plus de jus!» Dans le rôle de l’agrume, je vous présente Jérôme, un client de l’UBS qui l’a un peu acide.

Il vient de recevoir, tout comme Alexandre et tant d’autres fidèles, un courrier de la grande banque suisse. Mauvaise nouvelle! Le coffre qu’il loue depuis une année passera de 200 à 350 francs! Celui d’Alexandre grimpera quant à lui de 162 à 378 francs, taxes comprises. Ça commence à faire cher pour planquer ses bijoux!

Mais voilà. Les temps sont durs pour tous. Même pour les banques, à ce qu’il paraît.

Contactée, l’UBS estime qu’une telle augmentation est justifiée. Normal! Ses arguments? La dernière adaptation des prix de location des coffres a eu lieu il y a trois lustres et la précédente remonte à un quart de siècle. Il faut vivre avec son temps.

Et puis les coffres doivent être remis sur pied d’égalité, vous comprenez. Dans certaines salles, les «save» de même taille n’affichent pas le même tarif selon qu’ils sont anciennement SBS ou UBS. On égalise donc. Vers le haut. Toujours plus haut.

Car tout augmente dans les banques: les exigences de sécurité, les coûts de surveillance, les loyers et les charges. A Genève plus qu’à Tolochenaz, ce qui explique pourquoi les clients du bout du lac sont particulièrement touchés par cette mesure.

Alors ils râlent. Parce qu’ils se sentent coincés: soit ils payent très cher pour mettre leurs biens à l’abri, soit ils prennent le risque de se les faire voler. C’est riant, comme perspective!

Jérôme, qui ne veut plus être pressé, a résilié la location de son coffre.

08:00 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Ayant lu l'encre bleu de ce jour, je vous confirme avoir moi aussi reçu un courrier de l'UBS avec mon safe qui passera en juin de 108.- à 216.-, non seulement je vais resilier mon safe mais je déplacerai mes comptes dans une autre banque !
On se moque vraiment de nous !
Salutations.

Écrit par : Pedretti | 18/09/2012

Les biens en sécurité dans le coffre de la banque? Que nenni! Rappelez-vous le pauvre monsieur qui portait ses économies de CHF 450'000, qu'il avait l'habitude de garder chez lui, à l'agence de la BGGE au Rond Point de Carouge pour les mettre en sécurité dans un coffre pendant ses vacances. Mais maheureusement, un cambriolage a eu lieu juste pendant ses vacances, les coffres ont été forcés et l'argent volé. Plus malchanceux, tu meurs. Ni remboursé, ni assuré.

Écrit par : Anne | 18/09/2012

Jérôme a résilié son coffre!... Il faut du coffre pour quitter son coffre aussi abruptement.
La location des coffres qu'offrent les banques serait-elle "brut de décoffrage" ?

Écrit par : Baptiste Kapp | 18/09/2012

Les commentaires sont fermés.