30/10/2012

Retour du Spitzberg

Frisquet, n’est-ce pas? Mais à côté des températures qui congèlent le Grand Nord, c’est de la rigolade!

Rassurez-vous, je n’ai pas fait l’aller-retour jusqu’au Spitzberg pendant mes trois petits jours de pause. Je suis restée sagement à Genève tandis que la bise se chargeait de nous annoncer l’heure d’hiver. C’est alors que j’ai reçu ce courriel d’Anders, un collègue du Svalbardposten, le journal de Longyearbyen, en Norvège.

En pièce jointe figure son article daté du 26 octobre (il fait à ce moment -15 ° et la région entre dans une longue nuit.) «Forglemmelse ga postkort-storm» titre ce papier. L’image qui l’illustre est plus parlante pour qui ne pratique pas couramment le norvégien: on y voit les charmants minois de Silvia et Patricia, «les fées du Spitzberg», comme je les avais surnommées le 9 octobre dernier.

Ces jeunes femmes, tout sourire, tiennent entre leurs mains plus de trente cartes postales et lettres reçues de vous! Avec des images de Jet d’eau, de cloches, de belles vues du pays et de Saint-Bernard. Elles présentent aussi à l’objectif l’encre bleue à l’origine de ces courriers. C’est pas joli, cette histoire?

René, le voyageur qui avait eu l’idée de vous demander d’écrire à ces fées du Musée de l’archipel des Svalbard (Spitzberg) en est tout chaviré.

Mais les plus ravies sont encore Silvia et Patricia. Elles n’ont pourtant fait, disent-elles, que ce qui leur semblait naturel: renvoyer un bien à son propriétaire. Elles remercient donc chaleureusement toutes celles et ceux qui leur ont envoyé ces gentils mots.

A quand le jumelage de Genève et de Longyearbyen, je vous le demande? Je fais volontiers l’ambassadrice!

08:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

euh, je ne trouve pas votre pièce jointe ou le lien? Merci pour ce billet sympathique.

Écrit par : NIN.À.MAH | 30/10/2012

Les commentaires sont fermés.