17/11/2012

Affiche et annonce

Je ne sais pas si vous avez vu l’affiche placardée ces temps-ci dans le canton. Jean-Claude l’a photographiée à la gare de Satigny et me l’a montrée en rigolant. La publicité Denner montre la bouille d’un petit enfant qui n’en croit pas ses yeux. Ils sont d’ailleurs exorbités, comme pour souligner le slogan ahurissant qui figure juste à côté: «Petits prix pour grosses commissions».

Qu’est-ce qu’il pousse, ce pauvre gosse! C’est comme ça, dur à sortir? Mais non! Il n’est pas question ici de constipation, mais bien de mauvaise traduction. A moins que plus personne ne sache ce que signifient les «grosses commissions». Je vous fais un dessin, ou ça ira pour aujourd’hui?

Ce slogan mal traduit rappelle à mon collègue un autre assez rigolo et qui ne date pas d’hier. Il était écrit «La femme suisse cuit à l’électricité» pour vanter les mérites d’une cuisinière électrique du cru. Sans oublier le médicament «Cubisole» qui n’avait pas fait long feu…

Et pour rester dans les pubs à drôles d’effets, une oreille qui traînait dans les Rues-Basses m’a rapporté ces propos tenus il y a peu par une agente municipale, en uniforme s'il vous plaît. Elle clamait à son amie, et à qui voulait bien l’entendre: «Je suis très bien payée et je n’ai rien à foutre.» Ah, quelle bonne nouvelle!

Si elle pense recevoir trop d’argent pour ce qu’elle fait, elle peut me le filer, tout ou partie. Car je vous rappelle que la Thune du Cœur démarre lundi 19 novembre et que Jules campera à la réception de la Tribune de Genève jusqu’aux fêtes de fin d’année.

N’hésitez donc pas à venir lui donner de l'oseille. Et si vous n’avez pas l’occasion de vous déplacer, le CCP de la Thune reste inchangé: CCP 17-59779-1.

08:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Et si, plus simplement, Denner ne voulait plur faire de publicité mensongère?... Si Denner admettait, enfin, que toute une partie de ses produits était réellement de la "grosse commission" ?

... Et si ce n'était pas le cas, n'est-ce pas la DD (direction Denner) qui prend la langue française pour un étron! Inutile d'utiliser des gens à la hauteur pour les traductions, l'apprentie zurichoise de première année a fait un stage de 3 semaines à Genève... Sa traduction suffira!

Écrit par : Baptiste Kapp | 18/11/2012

Denner, c'est bien, faut juste lire les composants des produits alimentaires, Emachintruc et Ctruc-chose, ça gazouille pas mal.

Autrement, les pubs à Denner, elles font même rigoler.
Y en a qui les détournent, comme les couvertures de "Martine" ou de "OuiOui":
http://www.persoenlich.com/news/show_news.cfm?newsid=104914

Écrit par : Denise | 18/11/2012

Les commentaires sont fermés.