10/01/2013

Les rissoles solidaires

Qu’est-ce que c’est bon, une rissole aux poires! Et ce ne sont pas les habitants de Vieusseux qui vont me contredire, eux qui s’en régalent depuis hier…

Mercredi matin, des gens de bonne volonté se sont retrouvés au laboratoire de la boulangerie Ruckstuhl, au coeur de la cité. Ils ont retroussé les manches pour faire, tous ensemble, ces spécialités genevoises. Je ne vous dis pas comme c’était sympa!

Il y avait là une petite vingtaine de personnes, dont certaines participaient à cette action pour la 28e fois. Comme elle a lieu quasi chaque année à pareille époque, ça crée des liens, forcément!

Imaginez trois grandes tables autour desquelles ces bénévoles s’affairent pour mettre la main à la pâte. Celle-ci a été préparée par Charly, boulanger à la retraite, la farce étant fabriquée par Monique et d’autres pâtissières. Paraît que cet automne, les poires à rissoles n’étaient pas légion dans la région.

Et ça turbine dans la bonne humeur: les uns découpent les ronds de pâte, mettent la farce, les autres les replient puis dorent et enfournent les rissoles. Il y en aura 2400 en tout!

«Avant, on les cuisait à la maison, dans nos fours, c’était toute une expédition!» glisse Renée qui a bientôt 80 ans et se réjouit de voir que des plus jeunes du quartier prennent le relais.

Car ce n’est pas tout de faire ces rissoles, encore faut-il les vendre. Elles vont pourtant toutes trouver preneur en deux jours, grâce à un système bien rodé d’affichettes annonçant l’action et de vendeuses efficaces. L’argent récolté ira à trois projets de développement durable au Cambodge, au Burkina Faso et à Haïti.

C’est bon, la solidarité gourmande!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.