21/01/2013

Mémoire collective

Faudrait pas croire qu’on ne leur fait que des misères, aux seniors!

Tandis que je rédigeais jeudi dernier mon billet sur les mésaventures de deux d’entre eux, un mail m’arrivait. Daniele me demandait de dire merci à la personne qui a pris soin de son papa de 83 ans, tombé la veille sur la tête, quai Capo d’Istria, et qui l’a conduit avec beaucoup de gentillesse à la clinique de Carouge. Au nom du père et de la fille, merci à cette belle âme!

Sur mon bureau patientait aussi, depuis Noël, un courrier pour saluer les trois êtres adorables qui, fin juin, se sont occupés d’un monsieur pris de malaise dans un parking de Vésenaz, ont appelé l’ambulance et sont restés près de lui jusqu’à l’arrivée des secours. Le rescapé et sa femme, très reconnaissants, leur adressent leurs très chaleureux, bien que tardifs, remerciements.

Tout ne va donc pas si mal que ça dans cette bonne vieille République!

Je signale par ailleurs aux personnes âgées, cloîtrées chez elles par le mauvais temps, qu’elles pourraient en profiter pour confier leurs souvenirs à une oreille attentive. Celle de Michael Blum, l’homme qui a créé l’association Vivre avec le 3e âge et qui anime le site egeneve.ch, le Web des seniors à Genève (où se trouve d’ailleurs un formulaire de contact.)

Michael se rend à domicile pour procéder aux enregistrements audio ou vidéo de ces récits de vie afin de constituer une mémoire collective de la Genève d’autrefois. C’est simple, sans prétention et chaleureux. Cet homme de confiance est aussi joignable au bout du fil pour fixer un rendez-vous. (022 310 51 01, 9 h-18 h 30 en semaine).

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.