25/01/2013

Trois comme une pour Hôpiclowns

Il faut que le Victoria Hall soit plein à craquer ce samedi pour le concert exceptionnel que donneront trois Musiques municipales genevoises.

Et pourquoi donc?

Parce que ce n’est pas tous les soirs que 80 musiciens, issus de la Lyre de Chêne-Bougeries, de la Musique de Meyrin et de la Fanfare de Plan-les-Ouates se présentent en une seule et grande formation sur la scène du centre-ville.

A cette occasion, tous ont travaillé les mêmes partitions: musique de films, classique, variétés: «Ce sera une belle démonstration de ce que les musiciens savent faire» résume un des leurs.

Il faut aussi que le Victoria Hall soit plein à craquer car ce concert est donné en faveur d’Hôpiclowns. Ça vous dit quelque chose? C’est l’association dont le slogan affirme que «Rire à l’hôpital, c’est pas banal!» Effectivement…

Ces onze clowns professionnels interviennent depuis seize ans déjà auprès des enfants hospitalisés, parfois aussi des adultes. Ils font un travail fantastique, tout en délicatesse, pour mettre un peu de baume au cœur des patients.

L’entrée au concert est libre, collecte à la sortie. Les chapeaux seront-ils tendus par Sidonie ou Berlingotte? Une seule façon de le savoir: aller sur place! (samedi 26 janvier à 20 h 30)

Et si vous voulez encore rire avec ces clowns sans forcément passer par la case lit d’hôpital, vous pourrez assister en mars, à la Traverse, à la reprise du «Grand cabaret des Hôpiclowns» qui a déjà fait un tabac à la salle Centrale et à Confignon. Six représentations en vue!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.