12/04/2013

Les quilles de Bellevue

quille.png

Ils étaient grands, ils étaient beaux. Leur couronne majestueuse portait loin à la ronde. Eh bien c’est terminé!

Une quinzaine de chênes situés le long du bien nommé chemin de la Chênaie, à Bellevue, ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes. Savez-vous à quoi ils en sont réduits, aujourd’hui? A des quilles!

En février, des tronçonneuses mal inspirées ont tranché dans le vif. Elagué toutes les branches et coupé les têtes au carré. Un vrai massacre.

Ne restent que des hauts troncs tout nus. Dans le jargon forestier on appelle ça des quilles. Dans le jeu du même nom, une boule bien lancée suffit pour tout déguiller. C’est pourquoi, devant ces vestiges désolants, on peut se demander d’où viendra le coup fatal. Et quand.

Certes, les autorités diront que deux chênes séculaires avaient eu le mauvais goût, par le passé, de tomber sur des propriétés voisines. Il fallait donc éviter à tout prix que la chose se reproduise. Parce qu’ils sont très vieux, ces arbres. Mais pas forcément malades.

Alors les services concernés ont fait dans la prévention. Radicale. Définitive.

Pour faire passer la pilule auprès des riverains, un tous-ménages précise qu’à défaut d’être esthétiques, ces quilles ont toute leur utilité. Elles offrent désormais refuge aux grands capricornes, aux chauves souris et autres charmantes petites bestioles.Tant mieux pour la faune. Tant pis pour tous les autres.

Reste à espérer que cette mode de mise en quille, qui ressemble fort à une mise en bière, ne soit pas suivie dans le canton. Car elle triste et moche.

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.