01/05/2013

Congé pour tous

Aujourd’hui, c’est la Fête du travail! Sortez les cotillons et les calicots.

Pourtant, en ce premier jour du joli mois de mai, nous allons à nouveau vivre coupés les uns des autres. Il y aura ceux qui bossent, comme si de rien n’était, et ceux qui se la coulent douce, alors qu’ils pourraient être au turbin.

Tout ça parce que dans notre beau canton, la Fête du travail n’est pas un jour férié, légalement parlant.

Le 1er mai ne figure pas dans la liste des congés officiels de l’Etat. Mais, car il y a forcément un mais, on le trouve dans la liste des congés tout court. Son personnel y a droit. Et ça fait pas mal de gens. Tant mieux pour eux!

C’est pourquoi ce mercredi, les services publics sont aux abonnés absents. Toutes les écoles sont fermées. Et avec elles certaines crèches ou institutions de la petite enfance.

Les parents qui travaillent aujourd’hui dans le secteur privé apprécieront. A eux de se débrouiller pour faire garder leurs enfants.

Ils pourront toujours prétexter une envie farouche d’aller défiler au cortège du 1er mai pour avoir le droit de s’absenter. Et encore, cela ne règle pas le problème du matin…

Sans parler de toutes celles et ceux qui n’oseront jamais faire une telle demande, de crainte de perdre leur emploi. Les temps sont durs.

Une telle inégalité de traitement favorise les aigreurs, et ce n’est pas très sain. Un seul remède, je vous le dis: faire du 1er mai un jour férié pour tous. Et pas seulement pour une partie de la population.

D’autres cantons l’ont bien fait. Pourquoi pas nous?

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.