06/05/2013

Service à domicile

Le temps a certes été un peu humide et tristounet, ces derniers jours. Mais comme disait à Sonja une petite puce de sept ans, «S’il n’y avait pas la pluie, comment ils feraient, les arbres, pour se doucher?»

Dans ces conditions, vive la pluie! Et vive les gens qui nous font chanter sous la douche et voir la vie du bon côté.

Jean-René rentre ainsi jeudi soir à la maison après une journée bien remplie. Il relève son courrier, comme d’habitude. Là pourtant, une grosse surprise l’attend.

Dans sa boîte à lait, il trouve le sachet contenant les médicaments pour sa femme qu’il était allé chercher dans une pharmacie à sa pause de midi. Ça alors, il n’en revient pas!

Par quel tour de passe-passe ce petit sac est-il arrivé là? Il l’avait pourtant en main, en sortant du magasin! Pourquoi d’ailleurs ne l’a-t-il plus sur lui?

Il y a eu un raté quelque part, mais où? Jean-René déroule fébrilement sa journée dans sa tête. Jusqu’à ce que «tilt!» le distrait réalise qu’il a dû oublier ses courses dans le tram.

La suite, il la devine, et le laisse baba. Tandis qu’il bossait sans se douter de rien, une bonne âme a retrouvé le sachet contenant, en plus des pilules, l’ordonnance faite au nom de sa femme Sonja. Et où figure son adresse. Cette personne a donc pris la peine de se déplacer jusqu’à Carouge pour poser les précieux remèdes dans la boîte à lait.

Sans laisser de petit mot. Un service à domicile juste pour rendre service. Ce geste est la meilleure médecine qui soit!

Car ces deux Carougeois reconnaissants sont, depuis ce jour-là, heureux comme des arbres sous la pluie...

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.