29/05/2013

Plus belle, la nature.

On ne va donc jamais en finir, avec la pluie?

Après la visite éclair du soleil, nous voici à nouveau plongés jusqu’au cou dans la flotte et le frais. Ce n’est hélas pas parti pour s’améliorer. Et dire que les jours vont bientôt diminuer… A partir du 21 juin, si vous l’aviez oublié. Au secours!!!

Si vous n’en pouvez plus de ce temps, c’est normal, ne vous inquiétez pas. Jusqu’à preuve du contraire, nous ne sommes pas encore des grenouilles. Ou des escargots. Quoique…

Y en a marre de cette humidité crasse. De ce ciel bas et lourd qui nous plombe le moral. Qui nous coupe la chique. J’en connais pourtant qui s’épanouissent sous la pluie. Qui ont les yeux en extase devant dame Nature qui n’a jamais été aussi belle que ces jours!

Testons la chose, pour tenter de sortir du spleen. Admirons donc toutes les nuances du green: le vert si tendre des jeunes feuilles, celui des herbes grasses. Ceux du gazon frais ou des mousses spongieuses qui ne seront pas écrasés de sitôt sous les corps alanguis.

Ces fonds verts se piquent plutôt de couleurs superbes, avec ces rhododendrons qui explosent comme des feux d’artifice. Les coquelicots et les marguerites colonisent à nouveau les talus du Seujet et les champs. Les pavots orangés tapissent les pelouses en de savants motifs, tandis que les tulipes et les roses résistent en rangs plus sages près du lac. Plus loin, les prés et les bois resplendissent. Oui, la nature n’a jamais été aussi belle que maintenant.

Si belle, mais si peu accessible, sous la pluie. Sauf pour les grenouilles. Et les escargots.

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.