22/06/2013

La gueule de bois

Vendredi matin, Genève s’est réveillée avec la gueule de bois en contemplant les dégâts de la tempête de la veille. Mais c’est pas vrai…

Sous le ciel bleu et le soleil revenus, les scènes de tristesse qui se découvrent ont presque quelque chose d’incongru. Les tapis de feuilles hachées menu recouvrent encore les sols; les petites branches craquent sous les pieds; les plus grandes s’achèvent à coup de tronçonneuses; les voitures sont persillées de vert et les champs couchés; les fleurs pendouillent au bout des tiges cassées.

Cette verdure avait pourtant mis un temps fou pour sortir. La faute au printemps pourri. Elle s’était fait attendre, désirer. La voilà anéantie en douze minutes.

Toutes ces vignes bichonnées avec amour, ces arbres taillés pour donner de beaux fruits, ces cultures mises en pleine terre et couvées du regard. Tout ce boulot pour rien. C’est à pleurer.

Alors oui, les assurances vont panser les plaies. Calculer les indemnités. Compenser les pertes. Mais pour celles et ceux qui mettent leur cœur à l’ouvrage pour cultiver la terre et embellir la vie, c’est une désolation.

L’image de la viticultrice en larmes devant sa vigne dévastée m’a touchée. Tout comme le visage marqué des pompiers et des employés des espaces verts mis à forte contribution par ce déchaînement des forces de la nature. Je leur fais la bise, ils sont formidables.

Que faire, pour se remettre de ces émotions? Allez à la Fête de la musique, jouez, chantez, dansez! Il n’y a pas meilleur remède qui soit. Mais prenez vos pépins, sait-on jamais…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

la Fête de la Musique dites vous Amis Genevois?la nature y a participé elle aussi et dans d'autres régions mais à sa manière.Celle-ci déteste rester en retrait surtout quand il s'agit de recycler biologiquement parlant les milliards de théories fumeuses pour la plupart,la prenant en otage avec comme excuses des peurs inventées et mises en images grâce aux logiciels et statistiques
Les anges s'en sont donné à coeur joie avec leur matchs de grêlons pour imiter Federer ,pour une fois qu'ils pouvaient se détendre en riant à l'avance de la colère verte des Verts devenus ausi ridicules que la cigale d'une certaine fable !
La météo a exorcisé le peuple ,généreusement afin qu'ils se rende enfin compte que le cosmos possède toutes les qualités requises pour aussi organiser des fetes couteuses soit mais permettant aux carossiers et vitriers de remercier Dame Nature pour sa générosité
Alors Bonne fêtes pour vous à Genève,ici ce sera celle des Socialistes-Verts qui ont dû et ce dès l'aube ressentir des parasites hors normes dans leurs oreilles

Écrit par : lovsmeralda | 22/06/2013

Je ne sais pas si ça vient de moi, mais je ne comprend jamais rien aux commentaires de lovsmeralda !!!!

Écrit par : Sonia | 25/06/2013

Quel bonheur de vous lire, Sonia! Moi ça fait longtemps que j'ai arrêté d'essayer :)

Écrit par : Anonyme pr l'instant | 25/06/2013

Les commentaires sont fermés.