29/06/2013

Un air de vacances

Houlala, je ne les ai pas vues arriver, ces vacances d’été.

Normal. Quand on porte la doudoune à fin juin, on ne s’imagine guère les doigts de pieds en éventail en juillet. C’est pourtant juste demain.

Alors passons vite en revue deux ou trois affaires en cours. La maman de Suzanne n’a toujours pas retrouvé sa montre, même si vous êtes des dizaines à m’avoir signalé l’horloger de la rue Crosnier. Hélas, ce n’est pas chez lui qu’elle s’est arrêtée. Mais où alors? Le mystère reste entier. Tout comme celui qui entoure la croix de Mireille.

J’ai reçu cette semaine un petit mot des Puces de Bonvent. Les organisateurs de ce marché solidaire me font savoir que l’engagement de tous les bénévoles, donateurs et acheteurs a porté ses fruits: ils ont réuni 16 000 francs. Extra! Cette somme vient d’être remise à Carrefour-Rue, qui en a bien besoin ces temps-ci. Merci à tous.

Et mes excuses à toutes celles et ceux dont je n’ai pas pu passer le petit, le moyen ou le gros mot. Certains messages pourront attendre la reprise, d’autres pas. Je pense à tous ces remerciements pour les gestes de gentillesse et d’attention qui devraient sembler naturels, mais deviennent aujourd’hui exceptionnels.

Si je vous dis tout ça, c’est parce que je ferme la boutique. Ben oui, la der est occupée dès lundi par les séries d’été. Alors Hermann et moi, on s’en va.

Je m’en vais musarder quelques jours à la campagne et au retour, je passe sur le billard. Ceci pour vous dire que je devrais être sur pied avant la rentrée. D’ici là, très bel été à vous tous. On se croisera peut-être dans les parcs, ou au bord du lac!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.