23/10/2013

les fleurs pavoisent

Les jardiniers de la Ville de Genève sont de sacrés farceurs.

Je vous racontais hier comment ils avaient sabré la tonnelle du pont de la Machine, au grand dam des passants. Eh bien voici qu’aujourd’hui ils lancent une opération de charme dans la rade: c’est désormais le pont du Mont-Blanc qui croule sous les fleurs!

Cette nouvelle installation ne consolera pas pour autant les foules sentimentales qui aimaient cheminer sous les arches bucoliques de la passerelle piétonne. Enjamber le Rhône sous les cucurbitacées et les thunbergia restera pour beaucoup d’entre nous une expérience sensorielle particulière.

Or l’actuelle mise en fleurs de la grande artère ne vise pas le même public ni les mêmes sensations.

Sur le pont du Mont-Blanc, on y roule, on y roule. Au pas, bien souvent. Les milliers d’automobilistes et de motards qui l’empruntent au quotidien pourront donc déguster des yeux, et de loin, les cascades fleuries qui pavoisent aux couleurs automnales de Genève.

Pour être vues de loin, ces fleurs en or ont pris de la hauteur. Elles se sont accrochées aux vingt candélabres du pont et forment d’étranges tutus qui se dandinent au vent.

Ces guirlandes de fleurs assez spectaculaires sont l’œuvre du centre horticole du Service des espaces verts qui fête ses 150 ans. Il affiche ainsi haut et fort son savoir faire en un lieu peu propice aux promenades botaniques… C’est une bonne façon d’aller à la rencontre du public.

Ces 400 chrysanthèmes resteront en place jusqu’aux premières gelées. Alors merci pour ce beau boulot, les jardiniers!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Je les ai vu hier, ces magnifiques décorations florales, depuis le bus 25. Je me demandais même quelle était l'occasion. Merci pour les explications, grand merci aux horticuteurs genevois.

Écrit par : Millie Gration | 24/10/2013

Les commentaires sont fermés.