28/10/2013

Gagner à tout prix

Qu’est-ce qu’ils ont tous à vouloir mon «bonheur»?

Je ne les connais pas, je ne leur ai jamais rien demandé, et pourtant ils s’acharnent à vouloir faire de moi une millionnaire. C’est insensé.

Chaque jour bientôt on m’annonce, dans toutes les langues possibles, une grande et bonne nouvelle: j’ai gagné à la loterie. Sans avoir joué. Mon nom a été tiré au sort parmi des centaines de milliers d’autres. Comme vous, sans doute. Mais quelle chance!

Faudrait juste donner à ces bienfaiteurs venus d’ailleurs nos coordonnées bancaires. Histoire de pouvoir entrer en possession de ces millions. Ben voyons.

Ça devient lassant, cette comédie! Les filous spécialisés dans ce type d’arnaque devraient changer de disque ou alors varier les angles de tir, s’ils veulent toucher de nouveaux pigeons. Car le coup du loto, on n’y croit plus.

Certains s’y attellent et font dans la manipulation un poil plus astucieuse. Quoique…

Une amie a ainsi reçu une étrange missive lui demandant tout de go si c’était la première fois qu’elle gagnait le plus grand prix. Mais le prix de quoi, au juste?

Rédigée en allemand, la prose veut lui faire croire qu’elle va bientôt gagner, non pas des millions, mais 7000 francs. Pour autant qu’elle achète pour trente francs minimum de babioles made in China. Plus les frais de port. Je ne vois pas le rapport.

Suite à cette commande, promis, elle recevra un chèque. Un gros. Un vrai.

Un rabais sur le prochain achat? J’opterais plutôt pour le chèque en bois.

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.