11/03/2014

Grand beau devant

Il fera beau et chaud toute cette semaine, nous prédit MétéoSuisse.

Mais c’est la cata!

Comment voulez-vous, avec un temps pareil, accomplir les tâches ingrates qui nous attendent à cette période de l’année, quand il est censé faire moche et frais?

Les impôts, par exemple. Impossible de s’attaquer à ce pensum alors que le soleil tape si fort à la fenêtre. L’invite est trop forte. Je ne sais pas vous, mais moi, la simple perspective de sortir toute cette paperasse en ces premiers jours de grand beau me file des boutons…

Je préfère, et de loin, les bourgeons. Regarder sortir timidement les feuilles. Celles des arbres, donc. Pas celles de la déclaration. Parce que là, il en manque toujours une, c’est fatal.

Faut vraiment les rendre à la fin de mars, ces impôts? Je crois bien qu’ils attendront les mauvais jours.</p><p id="U1241346232030A0D" style="text-align:left;">Et tant qu’à faire, les rangements patienteront au

Avant, c’était par manque d’énergie. Maintenant, par manque d’envie. Car il y a plus palpitant que de se farcir des classements ou des tris. Ils seraient pourtant bien utiles, avant les grands nettoyages de printemps.

Mais au fait, sont-ils vraiment nécessaires, ces à-fonds?

C’est fou ce que ces températures clémentes nous font oublier nos bonnes résolutions. Elles nous donnent juste envie de sortir. Pour prendre l’air. Tendre le visage au soleil. Profiter des bords du lac ou de la proche campagne.

Il fera beau et chaud toute cette semaine, nous prédit MétéoSuisse.

Mais c’est extra!

09:22 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

On peut demander un délai aux impôts au 30 juin, en ligne sur leur site, d'un clic.

Il en coûtera Fr. 10.00 de plus sur la facture.

C'est ce que je fais chaque année, même quand il fait mauvais temps :-)))

Le problème n'est pas de la remplir, mais effectivement de trouver où on a bien pu mettre la moitié des pièces dans les piles de classement en attente HA HA HA

Écrit par : Jmemêledetout | 11/03/2014

Les commentaires sont fermés.