11/04/2014

Victime d'empathie

Armand croise vendredi soir, dans un immeuble de Plainpalais, un homme et une femme assez agités qui l’appellent au secours. Que se passe-t-il donc?

Ces deux-là discutaient sur le palier quand la porte de leur appartement s’est soudain fermée. Les voilà coincés sans clé à l’extérieur de chez eux, avec leurs enfants de 3 et 5 ans à l’intérieur.

Pourriez pas nous aider? Et nous avancer 100 fr. pour le serrurier? Il ne veut pas se déplacer car on n’a pas d’argent sur nous…

Armand flaire l’arnaque à plein nez. Ça doit se lire sur son visage! «Vous ne me croyez pas, hein?» lui dit le «père». Non! il n’y croit pas. D’ailleurs, c’est vite vu, il ne se fera pas avoir, même s’il écoute le boniment.

L’homme en quête d’argent passe à la vitesse supérieure. Il lui donne une profusion de détails sur sa vie pour prouver sa bonne foi, l’invite à le suivre pour chercher le serrurier puisqu’il ne veut pas lui avancer l’argent.

Armand entre dans son jeu, se déplace, voit que le pro des serrures ne répond pas, hésite à croire ou pas cet homme qui parle tant et qui le saoule. Et puis il a un point faible: il est père de famille! Alors forcément, il pense à ces petits de 3 et 5 ans seuls, peut-être…

Le doute doit profiter à celui qui pourrait être vraiment dans la difficulté, se dit finalement notre Saint-Bernard. Et comme il n’a qu’un billet de 200 fr. sur lui, il le donne et s’en va.

Merci beaucoup, on vous le rend dans une heure!

Tu parles. A peine les a-t-il quittés, Armand sait qu’il s’est fait eu. Quelle humiliation!

Méfiance, qu’il disait pourtant…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

mais c'est très joli, ça!

Écrit par : le guennec | 11/04/2014

Il faut de tout pour faire un monde. N'est pigeon que celui qui croit qu'il n'y a que d'honnêtes gens sur terre, et naît pigeon celui à qui on aurait raconté qu'il n'y a que d'honnêtes gens sur terre...

Écrit par : Keren Dispa | 11/04/2014

Les commentaires sont fermés.