14/04/2014

Histoire de coupures

C’est un Genevois qui s’en va faire un retrait d’argent au bancomat de la BCGE de Champel avec une carte de crédit suisse. Jusque-là rien de bien croustillant, si ce n’est qu’il doit se faire taxer grave au passage.

Sébastien demande à la machine des petites coupures. Elle lui retourne alors deux billets de 200 francs. Sympa! Le commerçant du coin appréciera sans doute qu’on lui paye son croissant ou son paquet de clopes avec un Charles Ferdinand Ramuz.

L’agence étant ouverte et les clients peu nombreux, l’homme de passage se dirige alors vers une employée qui n’a pas l’air débordée. Il lui demande gentiment de bien vouloir changer ses billets de 200 en 100. Vous êtes client chez nous? Non. Alors non!

Le refus catégorique de la dame lui fait carrément tomber les chaussettes. Ils n’ont plus de liquide, dans cette banque? Et qu’est-ce que ça peut bien coûter à cette femme de rendre service? Mais peut-être n’en a-t-elle pas le droit?

Devant les questions sans réponse de Sébastien, j’en ai touché un mot tout là-haut, à un fondé de pouvoir de la BCGE. Pour lui, il n’y a pas de problème!

Leurs bancomats permettent de choisir le type de coupures souhaité et la plupart des agences ont des appareils automatiques qui changent les gros billets en petits. Des machines qui, faut-il le relever, ne font pas de différence de traitement entre les clients.

La demande d’échange de coupures est donc extrêmement rare, conclut la banque pour solder l’affaire. Certes. Mais je n’ai toujours pas compris pourquoi les automates peuvent dire oui, et les humains non…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Parce qu'un automate obéit toujours sans rouspéter et qu'en plus il coûte moins cher à l'usage … ou l'usure.

Écrit par : Mère-Grand | 14/04/2014

Petit truc bien pratique pour avoir des petites coupures : ne demander que 80 ou 180 CHF et jamais des multiples entiers de 100 !
Cette épisode banal est bien à l'image de l'évolution de notre société où la notion de service est passée aux oubliettes depuis longtemps !

Écrit par : uranus2011 | 14/04/2014

Plaisanterie mise à part, sur 2000 francs (si ce retrait est possible), 10 fois 200 pourrait passer pour de petites coupures. Et même pour 1000 francs on ne peut guère s'attendre à des billets de 10 ou 20.

Écrit par : Mère-Grand | 14/04/2014

autre petite remarque qui m'a fait quitter froidement, sans état d'âme et sur le champ la BCGE : sa décision outrageante et méprisable de taxer (autrefois gratuite) toute transaction effectuée sur internet via un compte épargne dès le 1.1.2014.

Petit, méprisable et nul.

Bye bye la BCGE, sans regret.

Écrit par : Keren Dispa | 14/04/2014

Les commentaires sont fermés.