08/05/2014

Réflexions du matin

Il est parfois de brèves rencontres qui vous font réfléchir sur le sens de la vie…

Bruno sort ainsi de chez lui un beau matin, rasé de frais, le borsalino sur la tête et la mine conquérante. Il faut bien ça, pour se rendre au boulot!

Dans le quartier encore endormi, cet homme d’âge mûr avance d’un bon pas quand il croise un jeune homme noir. Plus très frais, le garçon. Visiblement, il n’a pas fermé l’œil de la nuit. Chacun son rythme, pas vrai?

T’as pas une cigarette? fait au réveillé celui qui semble bien fatigué.

Non! Je fume la pipe, répond Bruno, en joignant le geste à la parole.

Son interlocuteur le dévisage soudain avec grande attention. Fumeur de pipe, ça pose son homme! A moins que ce soit ces quelques cheveux blancs, près du borsalino, qui lui font de l’effet et le tirent de sa torpeur.

J’ai beaucoup de respect pour les anciens! dit alors le chasseur de cigarettes en le regardant droit dans les yeux, avant de s’incliner poliment et de tourner les talons.

Bruno, ça le laisse perplexe. Puis il se tasse imperceptiblement. Perd un peu de sa superbe. Et songe.

A soixante ans, il pourrait certes passer pour ancien, là-bas, en Afrique. Mais ici, où les centenaires sont légion, il se sent jeune!

A la différence près que lorsque le grand âge viendra, il ne sera jamais considéré comme un ancien. Respecté, écouté, comme c’est le cas au pays du jeune homme. Ici, il sera simplement vieux. Hors service. Juste bon à oublier.

Brrr, tu parles d’une journée qui commence bien. Et Bruno file vite au boulot pour chasser ces idées noires…

07:01 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.