12/06/2014

Une bonne publicité

Le début de cette histoire est on ne peut plus ordinaire. La fin un peu moins.

Philippe perd un jour son porte-monnaie. Pas besoin d’en faire toute une tartine pour dire à quel point cette perte peut vite tourner au cauchemar administratif.

Ce grand distrait bloque toutes ses cartes de crédit. Puis se dit qu’il devra refaire sa pièce d’identité ainsi que tous les documents qui se trouvaient là, en plus d’une cinquantaine de francs.

La sonnerie du téléphone le tire de ses réflexions moroses. Au bout du fil, on lui annonce une bonne nouvelle: son porte-monnaie a été retrouvé. Plein, qui plus est!

Il ne s’est pas passé plus d’une heure entre la perte de l’objet et cet appel. Philippe, qui n’est plus tout jeune, demande à son «sauveur» de passer à son domicile pour régler l’affaire.

A l’heure convenue, c’est un jeune homme qui vient restituer l’objet trouvé à son propriétaire. Celui-ci veut lui donner une récompense méritée. Pas question, dit le trentenaire!

Il explique à son aîné qu’en tant que musulman, il est de son devoir de faire ce qu’il a fait. Que c’est naturel. Et qu’il ne doit pas être rétribué pour ce geste

Devant l’insistance de Philippe à vouloir le remercier d’une façon ou d’une autre, il fait alors une proposition peu ordinaire.

Si vous voulez vraiment faire quelque chose pour moi, c’est de me recommander pour trouver du travail. Comme magasinier, par exemple.

Philippe a gardé les coordonnées de ce jeune homme «qui a bonne façon» et dont la démonstration de probité vaut la meilleure des publicités. Ça vous tente?

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.