19/06/2014

Au cycliste inconnu

Il lui a sans doute sauvé la vie. C’est pourquoi Antoinette, qui fêtera ses 91 ans l’automne prochain, remercie de tout cœur ce cycliste inconnu.

Mardi dernier, vers 15 h 30, il faisait chaud. Très chaud même: la température dépassait les 30 degrés. La touffeur ambiante n’a pas empêché cette dame âgée de se promener dans son jardin, dans la région de Chêne.

Or, c’est bien connu, il y a toujours quelque chose à faire dans un jardin. C’est en voulant couper une branche dans une plate-bande qu’elle perd l’équilibre et tombe… dans ses rosiers.

Impossible pour elle de se relever, ni même de bouger. Car il n’y a pas de roses sans épines. Et les épines font mal! Antoinette a beau appeler au secours, personne ne l’entend.

Les heures passent. Le soleil tape dur et la jardinière reste prisonnière de ses plantes. Ses forces s’amenuisent et bientôt, elle ne parvient plus à crier.

C’est alors qu’entre en scène le cycliste inconnu. En passant par là il aperçoit, par je ne sais quel heureux hasard, l’aînée coincée dans ses fleurs. Il est 18 h 30 et Antoinette, totalement déshydratée, a déjà perdu connaissance.

L’homme alerte aussitôt les secours. Ils interviennent rapidement pour prendre en charge l’accidentée dont la température dépassait les 40 degrés à son arrivée à l’hôpital…

Aujourd’hui, Antoinette va bien et se remet tranquillement de ses émotions, comme de ses contusions. Elle adresse des pensées émues à l’homme dont l’intervention a permis d’éviter le pire.

Plus un bouquet de roses? Pas dit qu’elle garde encore ces fleurs dans son jardin, après pareille mésaventure…

07:01 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.