11/07/2014

La thune sous la loupe

C’est la cata! Paraît que de fausses pièces de cinq francs circulent actuellement dans le canton, et même de l’autre côté de la Versoix. Ça ne va pas. Mais alors pas du tout.

Au lieu de fabriquer des tas de billets de banque qui leur rapporteraient sans doute bien plus gros, les faussaires ont préféré s’attaquer à la thune. Celle qui fonde notre action de solidarité genevoise depuis près de vingt ans.

La Thune du Cœur, donc!

C’est un coup bas. Perfide. Moche. Car s’il faut commencer à se méfier de toutes les grosses pièces qui me parviennent lors de cette collecte, je vais y passer mes nuits, en plus de mes jours.

Vous imaginez les kilos de thunes que je brasse déjà chaque fin d’année, grâce à votre générosité?

Ce sont des montagnes de monnaie faites de Guillaume Tell et de croix suisse qu’il faut séparer en piles de 25 pièces. Chaque pile est à glisser dans un rouleau ad hoc (330 grammes). Il faut encore le tamponner, puis le livrer avec tous les autres à la Poste qui transformera ce métal en billets.

Et il faudrait, en plus, passer toutes ces thunes à la loupe pour distinguer la vraie de la fausse? Je dis stop. Ça me déprime trop.

Nous allons donc nous partager le boulot…

Si vous faites partie des personnes qui mettent de côté ces pièces pour me les faire parvenir, en temps opportun, dans un bocal de Nescafé ou de Nutella, vérifiez deux ou trois choses, ça m’aidera.

Question poids, c’est du pareil au même. Mais il semblerait que la fausse pièce soit plus mate que la vraie et la gravure de son côté pile moins réussie. Le relief de la croix est mal fait et les lauriers formant comme une parenthèse autour d’elle sont plus grossiers que les originaux.

Bizarre, j’avais toujours cru que c’étaient des couronnes d’edelweiss qui figuraient là…

A la regarder de plus près, le doute s’installe, insidieusement. Et si je tenais déjà une fausse thune en main?

C’est vraiment la cata!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

:-))) Même les faussaires font dans le bas de gamme maintenant... c'est dire si c'est la récession LOL

Ce qui serait intéressant de savoir, c'est de quelle année elles sont estampillées, car j'imagine que pour toutes les fausses pièces, l'année doit être la même, je vois mal de petits faussaires faire des moules pour des années différentes

J'ai sorti les seules 3 pièces de Fr. 5.00 que j'avais dans mon porte-monnaie :

1 x 1968
1 x 1978
1 x 1999

Et elles sont identiques.

Quant aux fleurs, ce sont :

des Edelweiss à gauche
des Lauriers à droite

Ce serait intéressant de savoir de quelle année sont les faux, ce serait plus facile à repérer sans loupe HA HA HA

Écrit par : Jmemêledetout | 11/07/2014

Ah, voilà, j'ai trouvé :

Jusqu'ici, les fausses pièces trouvées avaient pour millésimes:
1986, 1987, 1989 et 1991

Écrit par : Jmemêledetout | 11/07/2014

Les commentaires sont fermés.