20/08/2014

Le temps de la carte postale

Qui écrit encore des cartes postales, de nos jours?

Des gens de plume; des pros de la phrase fleurant bon les vacances; des correspondants lointains et détendus n’ayant pas peur d’une certaine lenteur.

Deux jeunes collègues parties à Cuba ont tenté l’exercice. Une performance, soit dit en passant, de la part de ces journalistes connues comme étant les plus connectées de la rédaction.

Mais avaient-elles vraiment le choix? Au pays de Fidel et Raoul, un simple SMS coûte le lard du chat et Internet est une denrée rare. «Cherche wi-fi désespérément» écrira d’ailleurs l’une d’elles, en mal de connexion.

Et puis il existe un rituel auquel ces rédactrices n’auraient pu se soustraire: le clin d’œil des vacances adressé aux collègues qui partagent la même table, les mêmes bruits, les mêmes odeurs.

Nos deux localières traquent donc dans les rares étals cubains l’image la plus exotique qui soit et remplissent son verso jusqu’à ras bord d’observations drôles et piquantes. Un boulot de pro!

Ecrites le 16 juin et postées par un logeur attentionné, les cartes sont arrivées hier à destination. Deux mois après! Plus personne n’y croyait. Entre-temps, les filles ont eu tout loisir de raconter leur périple, montrer les photos et passer à autre chose.

Comme écrire des articles bien sérieux sur la politique genevoise. Les vacances sont terminées. Restent les cartes postales...

07:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Je dois faire partie de ces personnes qui - oui - écrivent des cartes postales !

En revanche, pour savoir si les personnes les ont reçues comme les cadeaux d'ailleurs, là j'attends toujours la semaine des quatre ... jeudis

PS : en général, les "merci j'ai bien reçu" arrivent péniblement un mois (miracle) voire deux à trois mois après leur réception.

Écrit par : Marie | 20/08/2014

Deux mois c'est pas grand chose pour des cartes postées depuis Cuba. J'en ai reçu une il y a 3 semaines qui avait été postée en novembre dernier. Et il ne s'agissait pas d'une carte perdue, toutes celles envoyées par mes amis lors de leur séjour sont arrivées en Europe à peu près en même temps.

A part ça, je fais partie des gens qui envoient encore des cartes. Le but n'est généralement pas qu'elles arrivent avant mon retour (c'est rarement le cas !), mais simplement de transmettre un souvenir un peu plus concret et plus pérenne qu'un simple SMS ou email. C'est aussi l'occasion de faire un "coucou" à des parents et amis avec qui on n'a pas des contacts réguliers.

Écrit par : bibiweb | 20/08/2014

Les commentaires sont fermés.