21/08/2014

Brassage des eaux

Comment mesurez-vous les températures du lac figurant sur votre carte météo?

Une lectrice s’étonne du grand écart existant entre les degrés annoncés et la réalité de l’eau, souvent bien plus crue…

Qu’elle se rassure, il n’y a pas tromperie sur la marchandise!

Car la valeur transmise par MeteoNews est un relevé de la veille, non une prévision. Et en été le lac peut perdre ou gagner 5 à 7 degrés, en moins d’un jour, selon d’où ça souffle.

En gros, il faut savoir que le vent fait chuter la température du lac et que la bise l’aide à remonter. Tout tient dans le brassage des eaux de surface et de profondeur, mais je n’ai pas la place ici de m’y plonger.

Les degrés de l’eau varient aussi d’une plage à une autre, en fonction de leur exposition au vent. MeteoNews prend comme référence la température relevée aux Bains des Pâquis,  seule mesure régulière faite à Genève.

Elle s’effectue par une sonde située à plus d’un mètre sous l’eau et reliée à un programme informatique réglé pour faire le point chaque cinq minutes.

Tous les nageurs en eau vive espèrent d’ailleurs que la sonde indiquera au moins 16°, dimanche 24 août: c’est le minimum requis pour que la Course autour du phare puisse avoir lieu!

07:02 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.