26/08/2014

La montre baladeuse

Je m’en voudrais de passer sous silence cette petite histoire. Elle rappelle, si besoin est, qu’il existe encore des gens bienveillants par ici. C’est bon à savoir!

Samedi dernier, Chantal revient à la maison après avoir fait des courses au magasin. Elle fait alors une triste découverte: sa belle montre, celle que lui ont offerte ses enfants, n’est plus à son poignet. Elle l’a perdue en route. Mais où?

Fébrile, elle vide ses cabas pour voir si sa toquante y a glissé, puis fait le chemin inverse, se rend au garage, fouille sa voiture. Rien. Par acquit de conscience, elle appelle le service clientèle de la Coop de Blandonnet.

L’employée lui demande la marque de sa montre. Sous le coup de l’émotion, Chantal ne s’en souvient pas. On lui demande alors de la décrire, ce qu’elle parvient à faire. Ce ne serait pas une Tissot, par hasard? Oui, c’est exact!

Eh bien vous avez de la chance: un monsieur l’a retrouvée au rayon fruits et légumes et nous l’a rapportée!

Le bijou se trouvait parmi les poires. Pas de quoi en faire tout un fromage! Mais Chantal est heureuse de l’avoir récupéré et remercie de tout cœur l’inconnu qui a pensé à elle.

Et Daphné, vous savez ce qui lui ferait vraiment très plaisir?

La marcheuse aimerait se procurer une lampe frontale qui se recharge à l’énergie solaire. Ceci pour éclairer les promenades qu’elle fait avec son chien à la nuit tombée. Elle a cherché un peu partout cet article, mais sans succès.

J’aimerais bien l’aider, mais je ne connais rien aux lampes frontales, qu’elles soient à piles ou rechargeables. Pourriez-vous m’éclairer? Je transmettrai les infos à Daphné.

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.