01/09/2014

En prison pour si peu?

C’est une petite dame de 85 ans, très souriante et pleine de détermination. Une grand-maman modèle.

Pourtant, d’après l’ordonnance du service des contraventions qu’elle vient de recevoir, Anne-Marie risque trois jours de «peine privative de liberté de substitution» si elle ne paye pas l’amende qui lui a été infligée, il y a un an, et qu’elle avait vivement contestée.

Faut dire que c’était pour elle la première contredanse d’une longue vie «sans tache». C’est pourquoi la Genevoise se dit prête aujourd’hui à aller en prison! Par principe. Pour ne pas avoir à débourser 350 francs pour ça.

Son crime? Avoir pris l’air à la promenade De-Warens avec Punky, son petit chien d’un kilo et demi, tenu en laisse et porteur de médaille. Or, ce lieu était interdit aux chiens. Même s’ils ont la taille d’un chat…

Pourquoi tant de zèle? avais-je alors titré en septembre 2013 pour raconter l’histoire et préciser qu’une pétition des riverains de Saint-Jean demandait à l’époque aux autorités de rétablir l’accès de cette promenade aux chiens.

Depuis, le petit compagnon d’Anne-Marie est mort et les agents zélés ne traquent manifestement plus les promeneurs qui passent par là avec leur toutou. Le bon sens aurait donc voulu que l’on enterre cette affaire en même temps que Punky.

Mais voilà. La machine administrative étant lancée, plus moyen de l’arrêter. Il y a enquête, paperasse, menace. Et une dame de 85 ans que tout ça rend malade.

A quoi bon?

S’il existe dans cette République un être qui puisse éviter la prison à cette octogénaire genevoise pleine de détermination, qu’il se manifeste!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Que cette dame demande un entretien avec le responsable du secteur contentieux du service des contraventions. Je ne peux citer son nom ici, mais c'est un homme très à l'écoute d'autrui, et je suis sûr que cette histoire pourrait être réglée à l'amiable. Bien à vous.

Écrit par : Lionel Crausaz | 01/09/2014

Espérons que cette histoire puisse se régler sans passer par la case prison. Je trouve cela admirable pour une si vieille dame de lutter avec tant de zèle pour défendre ses principes.

Écrit par : Annuaire | 02/09/2014

Les commentaires sont fermés.