30/09/2014

Des couacs

Vous vous acharnez sur les TPG, me gronde une lectrice, en regrettant que je ne parle jamais des trams à l’heure ou des conducteurs adorables.

D’abord, c’est pas tout à fait exact. Ensuite, qui aime bien châtie bien…

Mais avouez tout de même, chère Astrid, qu’il y a de quoi rager quand un usager est amendé parce qu’il veut acheter un titre de transport, mais n’y parvient pas.

Après les distributeurs chroniquement en panne, voici quelques couacs liés aux billets achetés par SMS.

Oui, je sais! Il faut composer le 788 sur son clavier pour commander son ticket avant de grimper dans le bus. Pas après. Et attendre la confirmation. Mais franchement. Si votre correspondance est déjà là, vous ne patientez pas. Vous montez. Et vous faites le 778.

Mieux vaut y arriver du premier coup! Après deux essais infructueux, Marina voit soudain débarquer des contrôleurs. Elle explique qu’elle ne parvient pas à ses fins et souhaite qu’on lui explique pourquoi ça coince, afin qu’elle puisse être en règle. Peine perdue. Pas de ticket? Vlan: une amende de 80 francs (120 francs par la poste…) Plus un carton jaune. Marina n’a pas trouvé chouette…

Autre cas: deux dames montent en même temps dans le bus F où se trouve un distributeur, comme c’est le cas pour certaines lignes de campagne. L’une achète là son ticket, l’autre le commande par SMS. Un arrêt après, coucou, qui voilà? Les contrôleurs.

La passagère qui a pris son billet par SMS a été amendée, l’autre était en règle. Deux poids, deux mesures?Mais le bus était à l’heure, chère Astrid!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Rien ne vous oblige d'utiliser le système SMS. Les règles sont clairement énoncées, il vous faut la confirmation AVANT de monter dans le bus. Pour une fois, on peut pas reprocher aux TPG de ne pas être clair.

La technologie aidant, les contrôles sont facilités, c'est le revers de la médaille.

On peut pas tout avoir.

Pour ma part, j'ai tenté une fois l'expérience, et ça m'a suffit. Vive la bonne vieille méthode qui consiste :
1. à se rendre à l'arrêt de bus en avance
2. de disposer de la monnaie pour prendre un billet à l'automate

Du coup, je me sens comme un vieux chnoc, mais ça c'est un autre débat :-).

Écrit par : Jacphil | 30/09/2014

à mon avis, tu as raison Jacphil.Comme ça, c'est plus simple!

Écrit par : annuaire | 02/10/2014

Les commentaires sont fermés.