21/10/2014

Millefeuille aux patates

Rassurez-vous, je ne me lance pas dans une nouvelle recette de cuisine. Trop risqué. Et puis top chef et compagnie, c’est pas trop ma tasse de thé.

Mais alors, que vient faire ici ce fameux millefeuille aux patates?

Il marque une sorte d’anniversaire. Un cap à passer: c’est aujourd’hui le millième billet que je signe sous le nom de Julie, et ça tombe pile pendant les vacances de patates. D’où ce gâteau de circonstance qui risque fort de me coller aux dents…

Oui, j’ai déjà pondu mille encres depuis que j’ai repris le flambeau de cette chronique. De bleu de bleu!

N’allez pas croire que je numérote tous mes écrits. C’est la machine qui s’en charge: chaque fois que je transfère mon billet du jour sur le blog de la Tribune, elle fait l’addition toute seule, sans que je ne lui aie rien demandé.

Depuis quelques jours, son compteur s’affole. A dire vrai, c’est plutôt moi qui balise à l’approche de ces quatre chiffres qui me donnent le tournis.

Mille! Le nombre évoque pour moi le temps qui s’écoule, interminablement, les heures qui passent, l’âge qui vient. Vous voyez le genre? Cent, ça va, mais mille, c’est terrible.<

Et puis mille billets! Y a pas à dire, ça commence à faire beaucoup. Est-ce que je pourrai en écrire autant à l’avenir sans me répéter? Sans vous lasser? Arriver à soulever encore de nouveaux lièvres, vous faire parfois sourire?

Je compte sur vous pour me filer un coup de pouce en vue des mille encres à venir. Et plus, si entente…

En attendant, je vais goûter à ce millefeuille aux patates. Avec un peu de crème pâtissière, ça devrait passer…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.