23/10/2014

Police, pile ou face

La peur du gendarme!

Pour la plupart d’entre nous, cette crainte est enfouie quelque part, au plus profond de notre être. Il arrive même que chez certains individus, elle soit si bien cachée qu’elle semble avoir disparu…<

Mais chez le jeune Tim, ce sentiment était on ne peut plus présent: peur des revolvers; peur de l’uniforme; peur des Vieux-Grenadiers et leurs fusils. Peur.

Jusqu’à cet accrochage. Une auto qui se rabat bien trop vite devant la voiture conduite par sa grand-maman, et voilà la maréchaussée qui arrive sur les lieux pour établir le constat d’accident. Tandis qu’un agent remplit la paperasse, son collègue «trop chou» distrait le garçon apeuré.

Le policier s’y prend si bien que le gosse se détend. Guillaume fait visiter la voiture balisée à l’enfant, babille et joue avec lui. Mieux: au moment de partir, il arrache son insigne et le lui offre «en souvenir»! Un trophée que Tim a porté fièrement avant de le cacher dans sa boîte à trésors. Depuis, il n’a plus peur des gendarmes et de leur «récolvert».

Il est d’autres citoyens qui apprécient moins les pratiques des forces de l’ordre. Comme celui qui m’a envoyé le papillon posé par la police genevoise en bas d’un immeuble de la Jonction.

C’est une recherche de témoins suite à la manifestation du 4 octobre dernier. Ou plutôt une recherche de données numériques (photos et vidéos) susceptibles d’être exploitées par l’autorité.

Qu’on le fasse quand il y a mort d’homme, passe encore, dit ce locataire. Mais pour des pierres lancées (geste d’une imbécillité crasse, au demeurant) un tel appel à la délation lui file des boutons.

Le gendarme? Même pas peur!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Le jour où ce sera votre voiture qui sera incendiée, votre vitrine qui sera brisée par un petit pavé de rien du tout, vous serez content(e)(s) de retrouver le coupable. Faut-il vraiment protéger ces jeunes imbéciles? Ne faut-il pas les mettre face à leurs responsabilités? Les aider à devenir adultes?

Écrit par : Arnica | 23/10/2014

"Même pas peur" tu l'as dit!

Écrit par : annuaire | 23/10/2014

Chère Julie...

l'assurance "vandalisme" remplace et dédommage.

Mais faut quand même pas trop se rabattre sur les assurances. D'ailleurs, vous ne l'ignorez pas, au troisième top - euh pardon au troisième casse - les assureurs vous dégagent et vous vous retrouvez sans aucune protection, aucun remboursement, rien.

Je vous sais bien dévouée à défendre les miséreux et dénoncer les injustices.

Mais là... ne pensez-vous pas que le gendarme qui fait appel à témoin est du bon côté de la Force?

Je pense que oui.

Et c'est le devoir de chaque citoyen, s'il assiste à un délit ou un crime, de dénoncer (on ne parle pas de délation, c'est autre chose).

S'il vous plaît, restez dans la ligne directrice qui fait qu'on vous aime. Ne sombrez pas du mauvais côté de la Force...

Écrit par : Keren Dispa | 23/10/2014

Les commentaires sont fermés.