25/11/2014

Passer à l'action

Comment aider celles et ceux qui sont dans la mouise? A l’approche des Fêtes, cette préoccupation taraude les gens de bonne volonté qui ne savent parfois plus trop où donner pour bien faire.

«L’Avant, c’est le temps de la retape» notait avec un grand sourire une Genevoise presque centenaire qui versait toujours une petite somme symbolique à chaque cause d’ici ou d’ailleurs parlant à son cœur.

C’était donc une fidèle de la Thune! Elle aurait sans doute aimé l’association qui vient de voir le jour fin octobre à Genève. Ses membres lui ont donné un nom qui annonce clairement leur programme: «Passons à l’action».

L’action? Elle se déroulera dehors, auprès des sans domicile fixe croisés dans les rues de la cité. Dès ce soir, mardi 25 novembre, et à un rythme à déterminer, des groupes de deux personnes se déplaceront en centre-ville pour distribuer de la soupe et du pain à ceux qui en ont besoin.

Ces bénévoles, pleins de détermination et d’enthousiasme, ont collecté dons, nourriture et vêtements chauds avant de se rendre sur le terrain. Ils estiment leur intervention utile aussi longtemps que des gens démunis ne trouveront pas tous place à table dans les lieux qui leur offrent des repas gratuits.

Au lieu de rester les bras croisés, ou de s’engager auprès de structures qui existent déjà et font bien leur boulot, ils agissent. Reste à savoir comment leur geste sera perçu par les principaux intéressés. On en reparlera, c’est sûr.

Mais attention, si j’en fais trop, Jules va me faire une scène: faudrait pas que j’oublie la Thune du Cœur, donc. Qu’il se rassure, j’assure!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.