06/12/2014

Jules court l'Escalade

Aujourd’hui, c’est l’Escalade sportive.

Jules se lance donc dans la course. Mais aux Bastions, bien sûr, et à l’abri des intempéries.

Faut pas rêver: notre brave cochon n’est pas du genre à galoper sur les pavés glissants de la Vieille-Ville, en compagnie de 36 697 personnes! Sa course, c’est la Thune. Celle du cœur.

Alors il se ménage. Fait du sur place, malgré le froid qui menace. Il trônera ainsi toute la journée sur le stand de la Tribune de Genève, près l’entrée du parc, côté place Neuve.

Il se déplacera pour l’occasion en famille, avec les jolis cochons tirelires fabriqués par les enfants de Vernier, l’immense cousin du Danemark étant, quant à lui, en convalescence.

Ces charmantes bébêtes ne seront pas seules sur le stand, bien sûr. Nous serons de sortie pour vous servir cafés et croissants dès 9 h et de la soupe aux légumes en veux-tu en voilà dès 11 h 30.

Et on ne se bat pas, s’il vous plaît! Il devrait y en avoir pour tout le monde. Nous avons prévu 2000 litres de soupe bien chaude. Sans lardons.

Faudrait pas heurter nos suidés de service! Réservez leur bon accueil, car ils turbinent pour notre collecte qui sera attribuée, cette année, à Partage et aux épiceries solidaires de Lancy, Onex, Vernier et des Trois-Chêne.

Avant cette Escalade, la Thune du Cœur se monte à 11 826 francs. C’est bien, mais peut faire mieux!

Elle a encore quelques jours devant elle pour joliment s’arrondir et de beaux rendez-vous en perspective. Dont ce week-end à Puplinge, où deux cochons se goinfreront de sous pour le compte de Jules au marché de Noël des artisans. Bon appétit, les petits!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.