11/12/2014

L'hiver sous tente

Fait toujours plus frais. Bob est inquiet: ça sent la neige. Or, ce n’est pas le bon plan. Car avec Jane, sa femme, ils vivent depuis quelques mois sous tente, dans un bois près de Sézenove.

Pour protéger leur abri des intempéries, ils ont tendu des bâches entre les arbres. Dans ce séjour très aéré ont pris place, sur un tapis de feuilles, deux ou trois meubles qui rappellent leur ancien logis. Ça fait trois ans déjà que ces Genevois, marqués par la vie, n’ont plus de toit.

La nuit, ils dorment enveloppés dans des couvertures de survie, en compagnie leurs deux chiens et de leur chat. Le jour, ils s’occupent comme ils peuvent, se rendent à la boulangerie de Plan-les-Ouates, où une cagnotte est faite pour eux, et passent souvent à la pharmacie. Côté santé, c’est pas le pied.

Bob et Jane ont tous deux 46 ans, sont à l’AI et n’en peuvent plus de cette situation désespérante, même si de bonnes âmes leur apportent parfois des habits chauds et des soutiens.

Faut croire que leur campement fait tache dans le paysage. Eux-mêmes font tache: certains promeneurs et cavaliers ne les apprécient guère. Il y a régulièrement plaintes et visite de la police. Qui tolère plus ou moins leur présence.

Mais est-ce tolérable que deux personnes pareillement mal en point vivent dans de telles conditions, en plein hiver? N’y a-t-il pas, quelque part dans ce beau canton, un bout de terrain avec un mobil-home, un vieux bus VW, une cabane, un petit chalet inutilisé ou que sais-je, qui permettrait à Bob et Jane de passer l’hiver au chaud?

Une maisonnette isolée, ce serait idéal. Il faut rêver. Surtout avant Noël!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

C'est dramatique de laisser des personnes sous une tente en plein hiver. Je ne peux pas comprendre qu'une telle chose existe en Suisse. J'espère qu'ils trouveront rapidement un logement décent, avec leurs animaux, bien sûr !

Écrit par : Romy STRATTA | 11/12/2014

Oui c'est désastreux, honteux, il n'y a pas de mots . Si il y en a ! A Genève on préfère donner les appartement à des étrangers et même sans papiers ? Je connais plusieurs cas concrets. Ça nous dégoûte

Écrit par : Messerli-Cantatore | 11/12/2014

Vous avez raison de dénoncer ces situations scandaleuses !

Mais que fait le Conseiller d'Etat Hodgers ?

Écrit par : Marie | 11/12/2014

Ne s'agirait-il pas d'un couple pour lequel aucune solution de logement n'a pu être trouvée par les services sociaux parce qu'ils ne veulent pas se séparer de leurs animaux ? Il me semble en avoir entendu parler déjà, mais je me trompe peut-être...
Ceci dit, cette information n'enlève évidemment rien au drame de leur situation, il est inadmissible que des gens dorment dehors ici à Genève.
C'était juste pour tempérer la rumeur qui voudrait qu'on préfère donner des logements à des étrangers ! (d'ailleurs, où est-il mentionné que Bob et Jane ne le sont pas !?! et peu importe...)

Écrit par : Lulu | 11/12/2014

Le bus du zèbre aurait pu faire l'affaire, au moins transitoirement.
Mais c'est vrai que le mielleux-envahisseur-des-médias, a préféré l'envoyer en Afrique, histoire de maintenir le mélo du beau voyage et de pérenniser les bons sentiments de ce môsieur-multiple-quelle-est-belle-mon-image!
Pour les gens d'ici...rien à faire!

Écrit par : Corélande | 11/12/2014

Les commentaires sont fermés.