21/02/2015

"Au bal de la vie"

C’est une histoire comme je les aime. Celle d’une amitié entre deux êtres qui ne sont plus vraiment des gamins. L’un est ébéniste, l’autre artiste. Tous deux crèchent depuis des lustres aux Pâquis.

Le travailleur du bois s’appelle Christian Bachmann et le travailleur des mots, c’est Roger Cuneo. Le frère de la romancière Anne Cuneo, qui vient de s’en aller.

L’homme a deux livres à son actif. «Maman, je t’attendais» nous a tiré des larmes avec ses souvenirs d’enfant né en Italie, orphelin de père, séparé de sa sœur, abandonné par sa mère dévorée par la passion du jeu. L’ouvrage a reçu le prix Jean d’Ormesson.

Dans «Le bal de la vie», on retrouve Roger à sa sortie de l’orphelinat, au début des années 50. Agé de 16 ans, il vit seul à Lausanne, bosse dur pour payer sa chambre et ses études et pour se faire une petite place au soleil. Ce récit de vie ne laisse pas indifférent. Pourtant, il s’est mal vendu.

Quand l’auteur apprend que sa maison d’édition va mettre les exemplaires restants au pilon, ça lui fait mal. Mais il n’a plus l’énergie de se battre. C’est là que l’ami Christian intervient.

Allez! On va les sauver du pilon, les racheter et les écouler petit à petit dans mon atelier. Ce serait trop bête que les gens, les jeunes surtout, ne connaissent pas ce témoignage positif!

Et c’est ainsi que les deux complices se retrouvent aujourd’hui avec un millier de livres sur les bras! Vendu à une thune, «Au bal de la vie» tourne  plus facilement de mains en mains, et c’est tant mieux.

Le livre se trouve donc à l’ébénisterie Bachmann, 25 rue Alfred Vincent. (022 731 83 11). C’est bien, les amis!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.