04/03/2015

Retrouver la mémoire

«Quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle». La phrase est de l’écrivain malien Amadou Hampâté Bâ. En l’adaptant à notre réalité, ça pourrait donner «Quand un ordinateur portable se perd, c’est une puce qui disparaît.»

Et avec elle, la mémoire de l’appareil. Tout est alors gommé. Effacé. Envolé. La faute à pas de chance? Pas vraiment.

Car les propriétaires de ces petits engins malins oublient trop souvent un minimum de prudence. Ils ne sauvegardent pas régulièrement, et en lieu sûr, leurs dossiers. Du coup, ils perdent tout!

C’est ce qui vient d’arriver à Jesse. Cet étudiant d’une école de musique a sans doute la tête ailleurs jeudi soir, en quittant le bus à l’arrêt Champ-Claude: il oublie son pc sur le siège.

Dedans, forcément, il y a tout, et plus encore: un projet de composition musicale pour son examen, fin mars. Six mois de boulot ainsi anéantis, c’est vraiment trop bête.

Quand il réalise son oubli, il court jusqu’au terminus, trois arrêts plus loin, à Vernier-Village. Mais le pc n’est déjà plus là. Il s’est fait la malle avec celui ou celle qui se trouvait encore dans le bus quand Jesse l’a quitté.

Depuis vendredi, le jeune homme remue ciel et terre pour remettre la main sur son outil de travail. Sans résultat, hélas.

Alors tentons la raison. Pour dire à la personne qui a pris cet ordinateur de le rendre à l’étudiant, afin qu’il puisse passer son examen, ce qui serait bien. Ou de lui restituer au moins les fichiers sur une clé USB.

Toutes les coordonnées de Jesse se trouvent à l’intérieur de la mallette du pc, ça devrait pas être trop compliqué, non? Allez, un petit effort…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.