06/03/2015

La goutte au nez

Elle était attendue, elle est arrivée.

La traditionnelle bise du Salon de l’auto est entrée en scène en ce premier jour d’exposition.

Elle fait flotter à l’horizontale tous les drapeaux des cantons suisses qui pavoisent le pont du Mont-Blanc. Elle fait aussi moutonner le lac, soulever les jupes des filles et remonter frileusement les cols des manteaux. Brrr…

Non contente de semer la zizanie dans les tenues des gens qui s’aventurent en plein air, la bise du Salon s’attaque encore à un morceau de choix de notre anatomie restant souvent à découvert: le nez. Et c’est fou ce qu’il prend vite froid, le pauvre!

Ça tombe plutôt bien. Pas seulement la goutte du nez, mais la coïncidence: c’est aujourd’hui et demain que Terre des Hommes suisse organise sa vente de mouchoirs en papier.

Près de 130 bénévoles vont braver le froid vendredi et samedi pour écouler le plus possible de paquets de mouchoirs, utiles à tous.

Les acheteurs les payeront deux francs ou plus, si entente, et auront ainsi de quoi parer au plus pressé, si la bise persiste, tout en rendant service.

L’an dernier, les habitants de Genève ont acheté pour 37 700 francs de mouchoirs. Et grâce à cette action, Terre des Hommes a pu venir en aide à des milliers d’enfants défavorisés dans onze pays de Sud. Utile, donc.

Les bénévoles de cette association se tiendront deux jours durant devant les centres commerciaux et les marchés. M’est d’avis qu’ils devraient aussi faire un saut au Salon de l’auto. Il y a foule. Et des mouchoirs, ça peut toujours servir. (www.terredeshommessuisse.ch)

07:01 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.